Akira Toriyama

Akira Toriyama

Akira Toriyama commence sa carrière en 1978 avec Wonder Island, publiée dans le Weekly Shonen Jump, et devient célèbre grâce à sa publication hebdomadaire de Dr Slump de 1980 à 1984.

Il travaille sur Dragon Ball de 1984 à 1995. Pendant ces onze ans, il dessine 42 volumes d’environ 200 pages chacun (ce qui fait de Dragon Ball une œuvre d’environ 8 000 pages). Dragon Ball devient un immense succès, et connaît des adaptations animées puis par la suite en 2009 le réalisateur James Wong sort son film sur le grand écran appelé Dragonball Evolution, des jeux vidéo, des jeux de cartes…

Grâce à son sens créatif, Toriyama obtient du travail avec plusieurs projets de jeux vidéo tel Dragon Quest. Il conçoit également les personnages de Chrono Trigger sur Super Nintendo, des jeux de combat Tobal No. 1 et Tobal 2 sur PlayStation, et enfin de Blue Dragon sur Xbox 360.

Après Dragon Ball, Toriyama produit des one shot ou de courts récits (de 100 à 200 pages), tels que Go! Go! Ackman, Cowa, Kajika, Sand Land ou encore Cross Epoch en collaboration avec Eiichiro Oda.

 

En 2008, Toriyama démarre une nouvelle collaboration en tant que scénariste, avec Masakazu Katsura, l’auteur de Video Girl Ai et Zetman, au dessin, sur le one shot Sachie-chan Guu! (????????!?) dont la prépublication débute le 4 avril dans le 5e numéro du nouveau magazine de Shueisha : SQ Jump. Cette même année, Blue Dragon est adapté en série animée et est diffusé en français sur Nickelodeon à partir de mai1. L’année suivante, l’adaptation Hollywoodienne de Dragon Ball sort sur grand écran. Dragonball Evolution est malmené par les critiques et par les fans mais l’auteur reste silencieux. Fin de cette année, Toriyama et Katsura rééditent leur collaboration. Ils publient ensemble un nouveau manga, Jiya.
Commentaire

Initialement spécialiste de l’illustration plus que de la bande dessinée, il a affirmé avoir fait beaucoup d’efforts pour travailler l’impression de mouvement des personnages, ainsi que la dynamique de ses cases. Avec Dragon Ball il devient un des plus importants représentants du shonen manga, et comme Osamu Tezuka, il voit son style graphique souvent copié et intégré par beaucoup de mangaka.

Son style s’adapte à l’évolution de Dragon Ball, son trait se durcit pendant cette période (les traits anguleux deviennent plus systématiques) comparativement à un style plus rond pour ses premières productions, puis pour Dr Slump. Alors que les histoires devenaient presque exclusivement basées sur le combat, il met fin à la série Dragon Ball. Il réalise ensuite des histoires (en one shot) dans le ton de ses premières productions, ou de certains chapitres de Dr Slump, bien qu’ayant évolué graphiquement.

 

 

Akira Toriyama affirme souvent dans ses messages au lecteur être profondément attaché à sa vie à la campagne japonaise, et redouter la vie urbaine. Cette part de sa personnalité se ressent dans pratiquement toutes les histoires qu’il a créées : le héros vient souvent de la campagne, et le thème de l’enfant qui découvre la ville sans jamais l’avoir vue, ou inversement de la personne habituée à la ville qui subit les aléas de la campagne est souvent réutilisé (Dr Slump, Sand Land, Dragon Ball, Kajika, etc.), sur le ton de la comédie.

Tous ses mangas se passent dans un même monde à différentes époques, The World, une planète jumelle à la Terre.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.