Les plus gros mensonges de l’histoire de France

Jeanne D Arc 1236388

De Janvier à Février suivez nos 14 épisodes sur les grandes impostures de l’histoire de France !

 

 

1 –      VERCINGÉTORIX, notre ancêtre gaulois
2 –      CLOVIS, premier roi de France
3 –      DAGOBERT a mis sa culotte à l’envers
4 –      CHARLEMAGNE a inventé l’école
5 –      La peur de l’An mille et le moyen-âge
6 –      JEANNE D’ARC, la pucelle d’Orléans
7 –      FRANÇOIS Ier et la bataille de Marignan
8 –      La poule au pot d’Henri IV
9 –      LOUIS XIII et les mousquetaires
10 –   La guillotine a été inventée par GUILLOTIN
11 –   MARIE-ANTOINETTE, mauvaise reine
12 –   La prise de la Bastille, fête nationale
13 –   LOUIS XIV, Napoléon, chefs d’État prestigieux
14 –   NAPOLÉON III, « le petit »

 

 

Du petit arrangement avec les faits à la vraie imposture, l’histoire a souvent été réécrite avant d’arriver jusqu’à nous. Un détournement opéré plus ou moins consciemment par les historiens, les romanciers, les politiques au fil des années pour construire une représentation commune, et si possible valorisante, du passé. A défaut d’être à proprement parler instrumentalisée, l’histoire est donc souvent déformée pour assurer la cohésion de la société, en particulier en période de crise. De Vercingétorix à Napoléon, voici quelques petits et gros mensonges, parfois encore enseignés en classe.

 

 

6 –      JEANNE D’ARC, la pucelle d’Orléans

 

Une jeune bergère, courageuse, vierge, sainte, guidée directement par une voix divine… Le mythe de Jeanne d’Arc semble de prime abord exagéré et donc évidemment faux. Il a pourtant réussi à traverser les siècles sans vraiment avoir été remis en cause dans l’imaginaire collectif. Selon de nombreux historiens, Jeanne d’Arc aurait réellement existé, mais son identité aurait été très largement transformée par les Armagnacs eux-mêmes, pour redonner espoir à la population face aux Anglais. Un mythe non pas créé a posteriori, mais bien de son vivant à des fins de propagande. Alors qu’est ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux au sujet de Jeanne d’Arc ? Il se dit qu’elle était noble et pas bergère, née en 1407 et pas 1412, mariée et pas pucelle, qu’elle n’aurait jamais entendu de voix à Domrémy, que son rôle militaire dans la guerre de Cent ans n’a pas été si important, qu’elle aurait d’ailleurs échappé au bûcher et même qu’elle aurait pu être un homme ! Si les débats sont encore vifs pour démêler ce qui tient du mythe et de la réalité, la mise en scène pour aider Charles VII à monter sur le trône est au moins admise par tous.

 

 

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.