EXPRESSIONS LIBRES – Hypersexualisation : Les petites filles grandissent trop vite

Thumb

thumbL’hyper sexualisation des fillettes est un vrai problème. Chantal Jouanno qui s’est penché sur le sujet depuis plusieurs mois rend son rapport aujourd’hui.
Elle propose de réagir par rapport à ce phénomène en mettant en place une charte de l’enfant ou un retour de l’uniforme à l’école.
Les médias y sont pour quelque chose, de plus en plus les petits mannequins sont jeunes dans les magazines avec talons aiguilles, strings, maquillage, la place de la fillette est plus près de celle de la femme que de l’enfant.
Les fillettes ont des idoles telles que Rihanna et Lady Gaga, ainsi ces femmes ont des images fortes, les fillettes pensent que pour être belles il faut donc leur ressembler… Le fun rejoint la mode et l’extravagance doit être effectivement maitrisée pour ne pas tomber dans le vulgaire.
C’est une spécificité de notre société actuelle qui, comme au Japon avec les « sweet lolita », fait fureur. Elles ne se rendent pas compte de leur image, mais à l’heure ou la pédophilie est en pleine expansion il faut être vigilant à ne pas éveiller des fantasmes et donner matière à… en mettant comme l’a dit Mme Jouanno «nos petites filles en pâture…» Comment faire pour lutter contre cela ?
Le gouvernement va donc demander aux marques de faire attention à l’âge des modèles et de l’attitude qu’elles auront sur les photos, pour ne pas qu’un comportement ne soit pas en phase avec une image.
Elle propose également le retour de l’uniforme. De même l’interdiction du concours des « mini-miss » est évoqué.
Il reste aux parents d’être vigilants en interdisant les débordements !

Sandrine pour FEMWE

Je trouve ça vraiment révoltant que des parents puissent permettre à des petites filles de perdre leurs innonces si tôt…

Arrêtons ça, vite !!!

Dona

1 commentaire

  1. Lil etudianteLil etudiante11-05-2012

    Oui tout à fait d’accord : que dire des mini soutiens gorge qui remplace les brassières, que dire des petites filles qui se maquillent et dont les parents sont fiers? Tout le problème vient de l’image que véhiculer l’enfant, qui ne se rend pas forcément compte du message qu’elle envoie. Elle donne l’image d’une femme, mais elle n’est ni mature physiquement, ni affectivement, ni sexuellement. Pour lutter, il faudrait d’abord éveiller les consciences de ces petites filles à l’école. Faire d’elle des enfants, avant d’en faire des femmes. Oui, le maquillage c’est rigolo pour halloween, non on en met pas au jour le jour pour aller à l’école. Pas de léopard ou autre sur les vêtements. Bref, éduquer les enfants, mais aussi les parents. Faire prendre conscience aux femmes que leur féminité ne passe pas nécessairement par la sexualité.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.