La difficulté à respirer – Quelles sont les causes de la difficulté à respirer ?

IStock 000014368738Small

iStock_000014368738SmallLes principales causes de la respiration difficile sont cardiaques et pulmonaires. Les causes cardiaques sont les suivantes :

  • Une anomalie des valves cardiaques ou une insuffisance cardiaque qui vont engendrer une faiblesse du cœur et des modifications de pression dans les vaisseaux qui vont retentir sur les poumons et peuvent gêner la respiration.
  • Lorsque le cœur fonctionne mal, le sang s’accumule dans le poumon qui est gêné dans sa fonction respiratoire. Un œdème pulmonaire se forme alors, et une difficulté à respirer peut apparaître.
  • Une dyspnée peut survenir lors d’un infarctus du myocarde ; la capacité du cœur à se contracter est alors réduite du fait d’une nécrose (= mort cellulaire) d’une partie du muscle cardiaque qui engendre une cicatrice sur le cœur.
  • L’hypertension artérielle provoque l’augmentation des résistances artérielles pulmonaires qui conduit à une insuffisance cardiaque et peut rendre la respiration difficile.

Les causes pulmonaires concernent tout d’abord des maladies obstructives :

  • L’asthme peut gêner la respiration. Dans ce cas, les muscles entourant les bronches se contractent, ce qui réduit l’espace où l’air peut passer, le tissu tapissant l’intérieur des bronches (= muqueuse bronchique) est irrité et produit alors plus de sécrétions (= mucus), réduisant encore plus l’espace par où l’air peut circuler.
  • Une bronchite chronique peut être à la source d’une gêne respiratoire ; les bronches sont enflammées et provoquent une toux et des crachats.
  • Dans le cas de l’emphysème pulmonaire, la taille des poumons augmente et se dilate de manière anormale. Plus précisément, la cage thoracique se relâche et devient instable, accompagnée d’un effondrement des voies respiratoires, à savoir une respiration difficile.

D’autres causes pulmonaires sont les maladies restrictives :

  • Une dyspnée peut être provoquée par une fibrose pulmonaire. Il s’agit d’une modification du tissu pulmonaire en tissu fibreux pathologique. Cette fibrose se situe dans les espaces inter-alvéolaires, là où se font les échanges gazeux d’oxygènes.
  • L’ablation d’un poumon ou encore une faiblesse musculaire comme dans le cas de la myopathie peuvent causer des problèmes respiratoires.

Certaines allergies comme l’allergie au pollen ou à la moisissure ou encore l’obésité (qui favorise la sédentarité) peuvent être source de gêne respiratoire.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour laisser un commentaire.